Les déchets fermentescibles

les biodéchets

Représentant près de 30% du poids de notre poubelle, les déchets fermentescibles peuvent se transformer naturellement.

Ils regroupent les déchets verts (feuilles mortes, tontes de pelouse, branchages) et les bio-déchets (restes alimentaires, fleurs fanées, sciure, cendres froides,...).

Plusieurs solutions s'offrent à vous :

- Les déchets verts peuvent être déposés en déchèterie (accès gratuit pour les particuliers). Ces déchets sont ensuite transportés vers une plateforme de compostage afin d'y être transformés en amendement organique, lequel est distribué aux usagers en déchèteries.

- Les déchets verts et bio-déchets peuvent être compostés en tas, à l'air libre dans un jardin ou bien à l'aide d'un composteur.  

Ce dernier accélère le processus de fermentation des biodéchets. Le terreau produit peut être ensuite utilisé pour le portage, les fleurs ou les arbres.

En pratiquant le compostage individuel, on réduit de près de 40kg notre production de déchets.

Si vous êtes intéressé par l'achat d'un composteur (modèle en plastique recyclé de 320 litres), il convient d'envoyer votre règlement de 15 €, par chèque uniquement à l'ordre du Trésor Public, à l'adresse ci-dessous.

Un seul composteur par foyer est préconisé pour débuter.

Communauté de Communes Tarn & Dadou,

Service Déchets

 BP 80 133 - 81604 GAILLAC CEDEX

 

Les composteurs sont accompagnés d'un guide du compostage et d'un bio-seau pour faciliter le transport des biodéchets.

 

Grâce au paillage, mon jardin est plus beau et je réduis mes déchets

Pourquoi ?

Au pied de mes arbustes, massifs floraux, sous les haies, entre les rangs de mon potager,... il y a toujours des mauvaises herbes qui appauvrissent le sol en eau et en nutriments. Pour y remédier, j'utilise mes déchets verts en paillage qui, en plus d'empêcher le développement d'herbes indisérables, nourrit la terre, limite le dessèchement du sol, les écarts de température... et tout cela gratuitement.

 

Comment ?

  • Les déchets verts tels que les feuilles mortes, tontes de pelouse ou tailles broyées peuvent être avantageusement utilisés en paillage.
  • Il suffit de les mélanger et de les étendre en couches de 5 cm au pied de mes plantes, arbustes,... et c'est tout ! Plus besoin de m'en occuper, la nature fera le reste.

Pour plus de renseignements, télécharger le guide Ademe "Faire son compost et pailler son jardin".

http://environnement.ted.fr/ressources/faire-son-compost-et-pailler-son-...